L’AFDEL (TECH IN France) a célébré ses 10 ans jeudi 4 février à la Gaîté Lyrique, en présence du ministre Emmanuel Macron. A cette occasion, elle a dévoilé sa nouvelle identité et est devenue TECH IN France. Un temps fort de cette soirée a été le Blender Contest, un concours de startups doté de 15 000€ qui récompense 3 lauréats dans les catégories suivantes : « Nouveaux usages numériques », « Services aux entreprises » et « Economie solidaire ». Cette démarche a été soutenue en particulier par Dassault Systèmes, Cegid, Oodrive, Microsoft France, de nombreux autres éditeurs membres de TECH IN France[1] et les partenaires[2] historiques de l’Association. Les trois prix ont été remis à trois startups innovantes et prometteuses : Sherkock, Nanocloud, et I Wheel Share.

Un concours pour valoriser l’entrepreneuriat français

En octobre 2015, L’AFDEL a annoncé la création de son accélérateur de startups : le blender. L’Association souhaite aujourd’hui être un acteur du développement des startups en leur permettant de soutenir leur croissance et accroître leur compétitivité.

Dans la continuité de cette démarche, l’AFDEL a annoncé le lancement d’un concours de startups, le Blender Contest, à l’occasion de ses 10 ans, pour récompenser 3 startups françaises avec les critères suivants :

  • 0 à 5 ans d’existence
  • Startup technologie numérique
  • Moins de 1,5 millions de chiffre d’affaires

Ce concours cherche avant tout à valoriser entrepreneuriat français et ses pépites et à accompagner les jeunes pousses dans leur développement. Le concours est ainsi doté de 15 000€ et d’une adhésion à Tech IN France pour tous les finalistes.

Et les lauréats sont…

Les membres du jury, composé de dirigeants, d’entrepreneurs, d’analystes et d’investisseurs, ont réalisé sur dossier une pré-sélection parmi plus de trente-cinq candidats. Ils se sont ensuite réunis le 27 janvier pour désigner les 3 lauréats.

Les startups ont été jugées sur le caractère innovant de leur solution, son adéquation avec les attentes du marché, la robustesse de leur business model et leur capacité à lever des fonds. « Nous avons sélectionnés des entreprises avec un modèle disruptif et une vision claire du marché, nous sommes ravis de pouvoir accompagner ces 3 lauréats dans leur chemin vers la réussite », Stanislas de Rémur, CEO Oodrive et Président du jury du blender Contest.

Le prix « Nouveaux usages numériques » a été attribué à Sherlock.
Prix remis par Alain Crozier, Président Microsoft France

« Recevoir le prix de TECH IN France et pouvoir pitcher notre projet sur la scène de la Gaité Lyrique lors d’un événement rassemblant des figures du monde numérique Français fut un véritable honneur. Merci et nous travaillons pour que ce ne soit qu’un début. » Gaëtan Bolloré, co-fondateur de Sherlock.

Tomber malade c’est nul. Tomber malade à l’étranger c’est pire. Ce constat, Gaëtan Bolloré, alors étudiant à l’ESCP-Europe, l’a lui-même fait lors d’un échange universitaire à Séoul. De retour à Paris il décide de fonder Sherlock avec Alexander Ottenhoff, brillant ingénieur Australien avec lequel il avait travaillé à Berlin.

Sherlock est votre enquêteur médical dans le monde. Via un site web et une application mobile, vous pourrez trouver un médecin parlant votre langue où que vous soyez sur le globe et prendre rendez-vous en ligne. Gardez l’œil : bien d’autres fonctionnalités sont à venir pour répondre à tous vos besoins médicaux à l’étranger…

Le prix « Services aux entreprises » a été attribué à Nanocloud .
Prix remis par Stéphane Allez, Cofondateur et Directeur général Adjoint d’Invoke

« Nous sommes ravis d’avoir remporté ce prix et tenons à remercier TECH IN France. En effet, c’est un vrai coup de projecteur et levier de croissance indéniable pour Nanocloud, acteur disruptif du Cloud. Nous rentrons par la grande porte dans l’écosystème avec l’ambition de l’aider dans la transformation numérique de ses membres » Erfane Arwani, co-fondateur de Nanocloud.

Nanocloud est un éditeur de logiciel qui transforme en un clic n’importe quel logiciel traditionnel en application Web, sans modification ou re-développement du code source existant. La technologie s’adresse aux éditeurs de logiciels, aux grandes entreprises et à la communauté Open Source. Elle leur permet de faire basculer leur parc applicatif en solution SaaS (Software As A Service) et propulser le tout dans le Cloud.

Pour quels bénéfices ? La création de nouveaux usages, services et business models pour les éditeurs de logiciels, l’accélération de la croissance et la transformation numérique des entreprises.

Le prix « Economie Solidaire » : le coup de cœur du jury a été attribué à I Wheel Share.
Prix remis par Jean Louis Henriot, Président de Lascom

« Le prix décerné par TECH IN France va nous permettre d’augmenter l’expérience utilisateur de l’application mobile collaborative I Wheel Share qui donne la possibilité aux personnes en situation de handicap de faire entendre leurs voix(es)» – Audrey Sovignet, fondatrice d’I Wheel Share.

Le petit frère de la fondatrice, âgé de 20 ans, est paraplégique depuis trois ans suite à un accident de la route.

Plusieurs fois, il lui a raconté des situations qu’il rencontre au quotidien, tantôt absurdes, tantôt cocasses mais très souvent choquantes. Au même moment, Audrey Sovignet suivait une formation de programmation informatique. L’idée d’une application mobile lui est apparue naturellement comme une solution.

L’application mobile I Wheel Share est accessible à tous et disponible gratuitement. Elle permet de s’exprimer, de partager et d’identifier de manière géolocalisée tous types d’expériences en lien avec l’accessibilité

Les 3 sociétés lauréates reçoivent un prix de 5000 € chacune et une adhésion gratuite à TECH IN France.

Les membres du JURY du Blender contest

Président
Stanislas de Rémur, CEO Oodrive

Membres

Patrick Bertrand, DG Cegid

Bernard Charlès, Président Dassault Systèmes

Alain Crozier, DG Microsoft France
Christophe Gautié, Directeur Apollo Conseil & Courtage

Marc Genevois, DG SAP France

Jean Louis Henriot, PDG Lascom

Jamal Labed, COO Easyvista et président de l’AFDEL

Rémi Lacour, PDG Invoke

Pierre Marie Lehucher, PDG Berger Levrault

Pierre Marty, Associé PwC

François Méro, Senior VP of Sales EMEA Talend

Olivier Njamfa, CEO Eptica

[1] Berger Levrault, Easyvista, Eptica, Invoke, Lascom,SAP France, Talend, Talentsoft

[2] Apollo Conseil et Courtage, Hiscox, PWC France, Sogedev, Web@cadémie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s