3 questions à Jamal Labed, président de TECH IN France

Quelle est l’ambition du blender ?
Nous comptons de très nombreuses startups parmi nos 350 adhérents. Certaines sont déjà devenues de formidables succès de l’économie numérique française : Talend, TalentSoft, Oodrive… TECH IN France les a accompagnées dans leur développement. Avec le blender, nous voulons capitaliser sur cette expérience et aider toutes les startups à aller plus vite, à éviter les erreurs initiales et se concentrer sur l’essentiel : l’innovation. Notre réseau de dirigeants expérimentés, l’accompagnement que nous proposons et l’écosystème qui nous soutient : ce mélange inédit de services et de compétences peut être décisif.

Quels sont les grands axes du blender ?
Une très large palette de services est à la disposition des startups, en stade initial de développement ou confrontées à un en jeu de taille critique. Aide au financement public, mise en relation avec des investisseurs, crowdfunding, accompagnement juridique, technologique et commercial, audits… Notre hotline et nos experts sont là pour répondre à toutes les demandes tout au long du cycle de vie d’une entreprise. Et ces services sont le fruit de partenariats solides et de solutions éprouvées. Le blender sera aussi un nouveau lieu dans le centre de Paris ouvert d’ici la fin de l’année pour accueillir une série d’événements dédiés à ces problématiques, à commencer par un workshop sur la première levée de fonds le 26 novembre. Le blender insiste tout particulièrement sur l’accompagnement personnalisé. Le vaste réseau de dirigeants de TECH IN France propose mentoring et coaching ou des espaces de bureaux disponibles. Là encore, nous proposons aux startups de s’appuyer sur une communauté qui a fait ses preuves ! Ce rôle d’incubateur est au cœur de notre mission.

TECH IN France joue aussi un rôle de porte-parole de l’industrie numérique auprès des pouvoirs publics. En quoi est-ce important pour les startups du blender ?
Comme la tentative de remise en cause récente du statut de Jeune Entreprise Innovante (JEI) l’a récemment montré, il est essentiel de faire entendre d’une voix forte et unie la spécificité des pépites françaises afin que les décisions publiques aillent dans le sens de l’épanouissement de l’entrepreneuriat innovant en France. En moins de dix ans, TECH IN France s’est imposée auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des médias comme l’un des principaux interlocuteurs de écosystème numérique. Aujourd’hui, au sein de cet écosystème, notre responsabilité est plus que jamais d’aider les startups à se faire mieux entendre et comprendre. Sur ce sujet, nous travaillons étroitement avec le ministre de l’Economie et des Finances (DGE) avec le quel nous co-organisons le 16 décembre un événement dédié à l’export. Car la scabilité du modèle à l’international est la clé de la réussite et il doit se concevoir au départ.

accueil Actualités

Parole à la communauté !

« Avec le blender, nous voulons capitaliser sur l’expérience acquise à TECH IN France et aider toutes les startups à aller plus vite, à éviter les erreurs initiales et se concentrer sur l’essentiel : l’innovation. Notre réseau de dirigeants expérimentés, l’accompagnement que nous proposons et l’écosystème qui nous soutient : ce mélange inédit de services et de compétences peut être décisif. », Jamal Labed, président de TECH IN France

« Le blender nous permettra, chez Shortways, de rencontrer des experts et confrères dans le domaine. Conscient des besoins et problématiques des entreprises innovantes du numérique, TECH IN France nous apporte déjà pro-activement son expertise et ses conseils pour nous aider dans notre développement. », Toan Nguyen, Fondateur et PDG de Shortways

« Notre ligne d’action est plus que jamais axée sur le soutien aux entrepreneurs qui transforment l’innovation en croissance internationale. La proximité et la confiance font la différence, deux ingrédients qui sont au cœur du blender », Laurent Foata, Responsable de l’activité Ardian Croissance

accueil Actualités

L’accélérateur des startups du logiciel

Créé par TECH IN France, le blender représente une forme originale d’accélérateur de croissance pour les startups, qu’elles soient au stade préliminaire de leur développement ou dans des problématiques d’acquisition de la taille critique (scalabilité). Cette originalité repose notamment sur le capital d’expérience et de bonnes pratiques du réseau d’entrepreneurs chevronnés que rassemble le blender, soit 350 dirigeants d’entreprises du numérique de toute taille, éditeurs de logiciels ou de web services, membres de TECH IN France. Ce mix d’expériences acquises et de services dédiés représente une valeur ajoutée inédite en France pour les alumni.

Outre le mentoring des membres du réseau, les startups ont accès, sous réserve d’éligibilité, aux programmes de soutien des grands cloud providers qui ont noué un partenariat avec le blender : Microsoft (BizSpark) et Salesforce.com. Le blender offre également de nombreuses facilités et fonctions support à ses alumni dans des domaines très divers : accompagnement JEI et CIR, contrats-types, contrats d’assurances RC, expertise juridique.

Enfin, le blender met à disposition un espace de co-working qui accueille un programme spécifique d’événements et un showroom dans le centre de Paris. En s’appuyant sur son réseau, le blender propose aussi des mètres carrés d’incubation au sein d’entreprises installées selon l’esprit « mentoring » du blender. A l’issue du programme d’accélération du blender, les alumni seront en position de rencontrer les investisseurs en seed capital, capital risque ou capital développement selon leur besoin, en particulier avec ceux qui ont noué un partenariat avec le blender : 3T Capital, Ardian, Auriga Partners, Seed4soft, Serena Capital.

accueil

Les alumni 2018

40 STARTUPS

Le blender rassemble à ce jour 40 startups qui répondent aux critères de jeunesse dans de nombreux domaines : la cybersécurité, les usages culturels, des plateformes web, le big data ou le crowdfunding… Mais le blender ce sont aussi des entreprises plus matures qui souhaitent acquérir une taille critique.

Cette communauté bénéficie au sein de cet accélérateur de nombreux avantages : la force du réseau, des services négociés et adaptés aux besoins d’une jeune entreprise et un accompagnement dans leur quotidien.

« Le blender nous permettra, chez Shortways, de rencontrer des experts et confrères dans le domaine. Conscient des besoins et problématiques des entreprises innovantes du numérique, TECH IN France nous apporte déjà pro-activement son expertise et ses conseils pour nous aider dans notre développement » explique Toan Nguyen, Fondateur et PDG de Shortways

LES ALUMNI 2018

Pour la session 2018 du blender, les 5 alumni ont été sélectionné lors du concours organisé dans le cadre du FUNDMEDAY. Le vainqueur du concours est :

Une startup fondée par Mickael Mas qui propose une plateforme SaaS de géolocalisation basée sur une solution de machine learning afin de déterminer la meilleure implantation, d’un point de vue spatio-temporel, pour ouvrir un nouveau magasin.

Les quatre autres lauréats sont :

Par ailleurs, le blender organisera des sessions d’accélération ouvertes à tous tout au long de l’année 2018 avec ses partenaires. Stay tuned !

Non classé

Espace de co-working

Le blender met à disposition un espace de co-working qui accueille un programme spécifique d’événements dans le centre de Paris.

Cet espace tout équipé peut également être réservé pour réaliser des RDV commerciaux et des événements professionnels. Le lieu est constitué d’une salle de réunion et d’une salle événementiel pouvant accueillir une quarantaine de personnes.

Le blender facilite également la recherche de locaux temporaires via une possible incubation physique au sein d’entreprises adhérentes de TECH IN France pour une durée déterminée.

Non classé

Ils soutiennent le blender !

Le blender s’appuie sur un réseau dynamique de partenaires dans des domaines variés. Nous sommes soutenus par plusieurs investisseurs en seed capital, capital risque ou capital développement (3T Capital, Ardian, Auriga Partners, Serena Capital, Seed4soft). Les startups sélectionnées pourront bénéficier de rencontres avec ces fonds.

Le blender a également développé une palette de services pour accompagner ses startups : offres d’assurance avec ses partenaires Apollo & Hiscox, audit d’éligibilité aux aides publiques avec Sogedev, accompagnement stratégique avec I&S Adviser, levées de fonds via des financements participatifs avec Raizers, conseils en gestion avec PwC…

Enfin, le blender a noué des partenariats technologiques avec des grandes entreprises comme Microsoft et Salesforce qui proposent des programmes de soutien aux startups qui seront accessibles selon des critères d’éligibilité mais aussi la mise à disposition d’outils numériques gratuits (Intuit, Evoliz, Telehouse..).

Non classé